Association MATHILDE
28, rue Bailey
14000 CAEN
Tél.: 02 31 93 82 00
Fax: 02 31 93 82 50

Mentions légales

Le plan cancer 2003-2007 faisait de la lutte contre le cancer une priorité nationale. Même si le cancer tue moins aujourd’hui, en partie parce que de grands progrès ont été réalisés pour les traitements, en partie aussi parce que le diagnostic en est souvent plus précoce, les "Recommandations pour le Plan Cancer 2009-2013 – Pour un nouvel élan" montrent bien la nécessité de poursuivre les actions engagées.

L’objectif de pouvoir intervenir très tôt, et le plus possible en amont de la maladie, est depuis 1996 déjà, celui de l’association Mathilde pour le dépistage du cancer du sein et depuis 2004, pour le dépistage du cancer colorectal.

En 2008, 24 505 femmes ont répondu à l’invitation lancée par Mathilde et se sont rendues chez le radiologue de leur choix pour réaliser leur mammographie de dépistage ; 23 617 hommes et femmes de notre département ont également franchit le pas et réalisé, à leur domicile, un test de détection de sang dans les selles. Le succès de ces programmes nous incite à poursuivre et à renforcer leur action.

Depuis 2001, les nouvelles règles nationales pour le dépistage du cancer du sein qui imposent :
deux clichés par sein,
une deuxième lecture des clichés par un autre radiologue,
le libre choix parmi une liste de radiologues conventionnés,
ont permis d’en améliorer encore la qualité et le rendre plus attractif pour les femmes de ce département. De nouvelles perspectives, avec la mammographie numérique, s’ouvrent à nous pour rendre encore plus performant ce dépistage.

Le dépistage du cancer colorectal dont l’association Mathilde a été l’un des premiers pilotes, est aujourd’hui généralisé à l’ensemble de la France. Grâce aux recherches menées dans notre département, le Calvados peut aujourd’hui proposer à ses habitants un nouveau test plus performant et plus facile à réaliser.

Il ne fait aucun doute que l’implication forte des médecins généralistes et spécialistes de notre département est indispensable pour permettre de réduire au maximum les disparités de participation à ces programmes observées sur notre territoire. Ils sont la cheville ouvrière de ces dépistages et je tiens à les remercier de leur aide comme je tiens à encourager toutes les femmes et tous les hommes concernés par ces actions de dépistage à y participer. Cela peut éviter bien des drames.